La remise en forme

Ces créneaux sont principalement destinés aux femmes. Le projet est de reprendre l’activité physique avec des exercices de renforcement qui vont solliciter en douceur le système cardio-vasculaire et les chaînes musculaires.

Le renforcement musculaire proposé s’effectue la plupart du temps sans charge mais avec du matériel ludique et spécifique tel que, fitball, bâtons, élastiques balles, etc…Le travail sur la coordination et la souplesse se réalise avec des exercices ludiques, dansés, il est surtout question de se faire plaisir et de renouer avec son corps.

Le contenu de ces séances s’adapte facilement à tous les publics. La coach est ainsi en mesure d’individualiser les exercices pour répondre aux exigences des seniors, des sédentaires  et des personnes souffrant de pathologies chroniques.

Vous souhaitez :

– Reprendre une activité physique
– Lutter contre la sédentarité
– Arrêter de fumer
– Perdre du poids ou affiner votre silhouette
– Juste être en forme dans votre vie de tous les jours
– Lutter contre certaines pathologies grâce à l’activité physique

Ce que vous propose la coach:
– Une reprise en douceur en tenant compte de vos particularités ou vos pathologies
– Des exercices doux de tonification
– Un travail de posture et de respiration
– Des exercices de renfort pour dessiner votre silhouette

Il ne faut pas grand-chose ou un rien suffit

 

En tant qu’éducatrice sport – santé,  je travaille avec des publics très différents et avec peu de matériel. Je m’adapte continuellement  tant aux différents profils de capacité physique qu’à la forme et aux dispositions physiques du jour.

Les sportives que j’accompagne ont un vécu lointain avec le sport, parfois des souvenirs  désagréables, un sentiment d’incapacité et elles arrivent avec la lourde responsabilité de  « faire du sport » sans compter que pour certaines, c’est aussi une obligation sociale tant la pratique du sport est devenue un élément  incontournable du savoir-être et du savoir-faire. Révolue l’époque que j’ai connue, des gentilles moqueries du style « Un muscle (le cerveau), deux cerveaux (les biceps) ». Aujourd’hui, c’est non seulement bien vu d’être sportif, mais c’est aussi bon pour la santé, dans une juste mesure car les excès ne sont jamais bon pour la santé.

Mes sportives,  car ce sont en majorité des femmes,  ont des problèmes de poids, de diabète, de fibromyalgie, d’insuffisance respiratoire, de perte d’équilibre, de perte de lien social, d’isolement, et souvent, un manque de moyens financiers. Mon objectif de départ est donc de leur montrer que leur corps peut bouger, que c’est accessible, que c’est reproductible. Mes athlètes apprennent à respirer à ressentir, à s’écouter et à exprimer. Le temps de parole fait partie de la séance. Un temps est consacré à reprendre confiance et  à dire « J’aime cet exercice », « Celui –ci je ne l’aime pas », « Je n’y arrive pas » « C’était bien » « Finalement c’est simple » « Je vais dépoussiérer le vélo d’appartement », elles sont invitées à s’exprimer pour se réapproprier leur corps. Quand il y a du matériel à la maison, c’est qu’il y a eu des tentatives et c’est du « bon matériel » pour « la coach » qui va valoriser et renforcer la possibilité de l’utiliser à nouveau.

L’ambiance, la convivialité sont deux  éléments très importants. Se retrouver entre personnes de même niveau est encourageant.  Pour Noémie, qui déteste le sport et qui vient deux fois par semaine à mes ateliers, il est primordial de rire et de pouvoir plaisanter.   

Ce qui compte surtout, c’est de donner à chacune la première place, sa juste place. Aussi, certains exercices seront spécialement conçus pour une telle à cause de sa difficulté à rester debout et d’autres exercices seront destinés à une autre en raison de son arthrose dans l’épaule. C’est ainsi que pour Odette, qui n’était pas en forme ce jour- là – c’est-à-dire avec des douleurs musculaires plus fortes et qui doit redoubler de motivation et de courage- je propose de faire des exercices sur chaises pour lui donner de la facilité et du réconfort  immédiat et permettre aux autres de découvrir une nouvelle série d’exercices bénéfiques . Ce qui fera dire à Dani «  Ben, finalement, il ne faut pas grand-chose en matériel pour bouger ses muscles »

Les quelques exercices ci-dessous ont permis à Odette de continuer avec plus de facilité et aux autres de réaliser qu’avec une chaise, on peut  se dispenser de matériel spécifique pour améliorer sa condition physique.

  • Travail du gainage (exercice qui consiste à décoller les pieds du sol, à serrer les fesses tout en rentrant le ventre)  
  • Renforcement de la force des membres inférieurs, augmenter l’amplitude articulaire des hanches (tendre alternativement les jambes et maintenir la position)
  • Renforcement des muscles des cuisses (se lever et s’asseoir plusieurs fois en y associant un mouvement des bras en ouverture)

 

La bienveillance guide mes séances mais je pousse toujours les athlètes un peu plus loin dans l’effort et les accompagne vers l’autonomie. La valorisation de leur effort est très déterminante et je les motive toujours à faire plus, à reproduire ce que nous faisons ensemble, à mettre en place des habitudes, à créer chaque jour leur projet santé et mieux-être et, surtout, à croire en elles. Un rien suffit.

Nom
Email
Votre message